|

Soixante acteurs de la région réunis pour la toute première journée régionale sur l’évaluation participative!

Mardi 20 février 2018

VOIR LA PIÈCE JOINTE

Rouyn-Noranda, le 20 février 2018— C’est sous le thème Ensemble, mesurons nos projets collectifs et cultivons les conditions de leur réussite que le comité de pilotage en culture évaluative a tenu la toute première journée régionale sur l’évaluation participative réunissant une soixantaine d’intervenants et de gestionnaires de la région le 15 février 2018.

Lors de cette rencontre qui visait à soutenir le développement des connaissances en évaluation participative, les participants ont eu la chance d’entendre la conférence de Mme Natalie Kishchuk, évaluatrice agrée et vice-présidente de la Société canadienne d’évaluation.

Selon Mme Kishchuk, il faut voir l’évaluation non seulement comme une question de mécanique, mais aussi de façon humaine. L’exercice demande de se donner un espace pour poser un regard sur ce qu’on fait, et les résultats peuvent parfois nous décevoir ou au contraire, nous encourager. Chose certaine c’est que d’évaluer nous permet de d’éclairer et de soutenir la prise de décision dans nos actions.

Suite à la conférence, les quatre projets-pilotes en évaluation actuellement en cours à travers la région, ont été présentés. Les porteurs de ces initiatives bénéficient de l’accompagnement de la chargée de projet, Mme Aïda Ouédraogo. Ces projets-pilotes ont été retenus à la fin novembre pour expérimenter un processus d’évaluation participative. La présentation de ces projets a donné l’occasion aux participants de faire le lien entre la théorie reçue en avant-midi et la pratique.

À la fin de la journée, nous avons constaté que les participants étaient intéressés à mieux comprendre l’évaluation participative et souhaitaient pouvoir poursuivre leurs échanges et apprentissages à ce sujet. Vu l’intérêt des participants, le comité de pilotage s’affairera à proposer une suite à la rencontre pour soutenir le développement de la culture de l’évaluation en Abitibi-Témiscamingue à partir des commentaires émis par les participants présents.

« Vous êtes hot! Généralement l’évaluation est imposée par des bailleurs de fonds. Mais voir des personnes qui prennent conscience la nécessité d’évaluer leur projet et de chercher à s’outiller, c’est nouveau, c’est du jamais vu! » a souligné, la conférencière du jour, Mme Kishchuk.

En organisant cette journée, le comité de pilotage désirait rassembler les acteurs du développement social de la région lors d’une journée de partage, de formation et de réflexion sur l’évaluation participative. Il voulait démystifier la notion de l’évaluation et encourager sa pratique. Cette journée s’avère donc un succès, les participants ayant eu l’occasion de se former, de s’informer et de manifester leur désir d’en savoir davantage encore.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : Aïda Ouédraogo Chargée de projet en culture évaluative

819 762-0971 poste 2134
819 277-8270 (Cellulaire)
ouedraos@uqat.ca

E=MC3 Évaluer, Mesurer et Cultiver les Conditions du Changement est une démarche initiée par un groupe d’acteurs de la région intéressé par l’évaluation participative. Elle est soutenue financièrement par :

 

 

Connaître, partager et outiller: la pratique de notre intelligence collective
ABONNEMENT À L'INFOLETTRE
Tous droits réservés CommunAT © 2015  -   Développement et services web Jaune Citron